Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 11:35

À la SVA, les salariés en grève pour leurs salaires - Trémorel

vendredi 08 février 2013

Au petit matin, sur le site de Trémorel, environs 150 salariés se sont postés devant l'entrée de SVA Jean Rozé pour demander une augmentation de salaire égale à l'inflation.

 

 

Reportage

 

Ils ont démarré la journée à 3 h du matin, café à la main. Les salariés de la SVA (Société vitréenne d'abattage) Jean Rozé à Trémorel se sont postés devant l'entreprise toute la journée. Un mouvement de grève à l'appel de la CFDT qui a été largement suivi toute la journée. Le matin, ils étaient environs 150 salariés, soit près de la moitié des effectifs. « L'après-midi, nous étions un peu moins nombreux, à peu près 120 grévistes », indique Jean-Claude Loyer, le délégué syndical CFDT. Soit sur l'ensemble des 430 salariés, une mobilisation d'environs 40 à 50 %. Ce mouvement social a entraîné l'arrêt total de l'abattage, soit 450 bovins et 200 coches.

 

La principale revendication du mouvement concerne une hausse des salaires à hauteur de l'inflation. « Lors des négociations annuelles obligatoires avec la direction, nous avons demandé 80 € brut d'augmentation pour chaque salarié », précise Jean-Claude Loyer. Le coût de la vie a augmenté de 2 % d'après le syndicat. « Nous voulons la même chose. La direction propose 1,3 % d'augmentation, soit 13 € brut par mois. C'est insuffisant et inacceptable », explique le syndicaliste. Lui estime que la direction a été plusieurs fois alertée sur la question. « Cela fait plus de huit jours que je me bats avec la direction pour négocier sans arriver au conflit. »

 

Blocage des camions

Un conflit relativement pacifiste. L'occupation du site s'est faite sans aucun incident. Les salariés sont restés postés devant l'entrée, musique à fond, toute la matinée. « On reste devant l'entreprise. On ne bloque aucun poids lourd car on ne veut pas que la société perde de l'argent. Tous les Intermarchés ont été livrés en marchandises en Bretagne », assure-t-on côté syndicat.

 

Passé l'heure du déjeuner, changement de rythme chez les grévistes. La réunion, organisée en fin de matinée entre la direction du site de Trémorel et les délégués syndicaux, n'a rien donné. « À 15 h, on a décidé de bloquer les entrées et les sorties des camions », explique Jean-Claude Loyer. Un blocage avant tout symbolique. « Nous n'arrêtons que ceux qui livrent vendredi ou qui arrivent de Vitré avec des emballages. »

 

Fin de journée. Les derniers grévistes sont prêts à partir. Ils savent que le mouvement s'est également durci au siège social à Vitré et sur l'autre site de Liffré. Ils attendent un signe de la direction pour reconduire ou non la grève ce vendredi. Seule certitude. « Nous sommes prêts à durcir le mouvement... Et cette fois, tout sera bloqué. L'usine et les camions. » Contactée, la direction du site de Trémorel n'a pas souhaité s'exprimer.

 

A Vitré, les représentants syndicaux et la direction se sont rencontrés, dans l'après-midi. La CFDT a demandé que cette journée de grève soit payée et que soient négociées des sommes fixées par tranches de salaires. « Nous avons écouté. Nous donnerons notre position la semaine prochaine », confirme Patrick Faure. « La situation économique de la filière viande est des plus difficiles. Nous ferons en sorte de maintenir une bonne situation économique et une bonne situation pour les salariés. » La CFDT ne prévoit pas de nouvelle action et attend jeudi, date de la prochaine négociation.

 

Ouest france - le 7/02/2013
Mélanie BECOGNEE.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Unités de Production
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT