Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 11:18

Une partie des salariés a engagé un bras de fer avec la direction afin d'obtenir de meilleures conditions de travail.

 Le mouvement a été lancé vers 9 heures hier. Photo Thierry Daniel Vidal

Le mouvement a été lancé vers 9 heures hier. Photo Thierry Daniel Vidal

La pâtisserie industrielle c'est pas du gâteau… Du moins pour ceux qui fabriquent la crème. Alors, pour exprimer leur lassitude à leurs différents responsables, une partie du personnel de La Ronde des fraîcheurs a amorcé, dès hier, un mouvement de contestation sociale. Un mouvement initié par les salariés du service expédition, sous l'égide de la CGT, qui ont débrayé dès 9 heures, hier matin.

 

Au chapitre premier des revendications, les grévistes, qui se sont postés dès l'entame de la manifestation devant les grilles de l'entreprise sur la zone Mestre Marty à Estillac, ont inscrit les salaires.

 

« On veut 10 % d'augmentation sur le salaire brut des salariés du premier collège », a d'abord insisté Adnane Dkhir avant d'ajouter que le mouvement visait aussi à l'obtention « d'une prime de pénibilité de 55 euros pour les salariés du premier collège, le règlement du temps de pause et enfin la remise en cause des plannings de travail. »

 

Les négos capotent
 

Effective depuis quelque mois, cette réorganisation des plannings n'est pas sans poser des difficultés pour les celles et ceux chargés de famille. Hier, les grévistes, soit une trentaine sur 150 collaborateurs au total, ont rencontré leur direction. Un rendez-vous infructueux puisqu'aucune sortie de crise n'est ce matin envisagée. « La direction a refusé toutes négociations. On nous a demandé de reprendre le travail… », a constaté Adnane Dkhir au sortir de la réunion.

Si le mouvement devait se suspendre ce soir pour cause de week-end prolongé, il pourrait retrouver un second souffle dès le début de la semaine prochaine. Au grand regret de la directrice Sandrine Delsol. « C'est la pérennité et l'intégrité de l'entreprise qui sont mises en jeu. Nous avons déjà fourni des efforts en matière de rémunération. Nous ne pouvons pas aller plus loin. Quant aux récentes réorganisations, elles n'ont d'autres objectifs que de s'adapter à la volatilité de nos clients. » Clients parmi lesquels figure notamment Intermarché.

 

Selon les salariés concernés par la grève, leur revenu mensuel moyen se situe autour de 1 100 euros.

 

La Dépêche.fr - le 12/08/2011

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Unités de Production
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT