Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 17:46

« Ce n'est qu'un coup de semonce »

Une cinquantaine d'employés de la base logistique d'Intermarché ont débrayé, hier matin, entre 8 heures et 10 heures.

 Les syndicalistes sont déterminés. PHOTO TadeusZ Kluba

Les syndicalistes sont déterminés. PHOTO TadeusZ Kluba

L'action était avant tout symbolique, mais elle n'était pas, pour autant, anodine.

Hier matin, une cinquantaine d'employés de la base logistique d'Intermarché ont débrayé pendant deux petites heures. « Ce sont les salariés qui ont souhaité, les premiers, mettre en place cette action », précisent les délégués syndicaux CGT.

Il fallait marquer le coup, en ce jour où le syndicat attaquait Intermarché devant le tribunal de grande instance de Paris : « Nous contestons le plan de sauvegarde de l'emploi qui nous a été présenté. Nous considérons qu'il ne repose sur aucun fondement économique et que la mission d'accompagnement n'est pas à la hauteur. Un plan de sauvegarde pour préserver l'emploi, oui ; mais pas pour préserver le rendement », ajoutent les syndicalistes.

 
Un autre mouvement ?

Un plan qui prévoit la suppression de 55 emplois dont 23 postes intérimaires et CDD non renouvelés, ainsi que des départs volontaires. « On nous propose une prime de départ de 3 000 euros, c'est un peu se moquer du monde. » Et les cégétistes de dénoncer ce qu'ils appellent les « mensonges » d'Intermarché.

 

« Lors des demandes d'extension du site - 40 000 m2 dont 13 000 m2 de bâtiment de stockage - ils ont mis en avant que cela conduirait à la création d'une trentaine d'emplois. En fait de création, c'est de suppression dont il s'agit. Ils ont trompé tout le monde, les élus comme l'administration. »

En pétard, également, contre les renégociations du temps de travail, les cégétistes déplorent un « dialogue social qui s'est dégradé ». « Sur les négociations du temps de travail, ils nous ont faits du chantage en disant que ça pourrait sauver 12 emplois », ajoutent-ils.

Et ils n'excluent pas, à l'avenir, une action d'une toute autre ampleur que celle d'hier. « On va attendre le délibéré du tribunal. Mais l'action d'aujourd'hui n'est peut-être qu'un coup de semonce. »

 

La Charente libre - le 8 juillet 2011

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Bases ITM LEMI
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT