Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 16:29

La cgt

Base de Loriol

 

Le p’tit mot du secrétaire

Réunion CE du 26 août 2010

 

 

VOLUMES, EMPLOIS HEURES SUPS

 

Les volumes ont été globalement équivalents à ceux de juillet 2009. Pourtant les conditions ont été très différentes. Vous l’avez tous constaté : turn-over record des CDD, retards de préparation, heures supplémentaires imposées tout l’été, travail de pratiquement tous les dimanches (volontaires avec force primes), prêt de salariés d’autres bases,…

Nous avons demandé à la direction comment elle comptait s’organiser l’an prochain afin de ne pas revivre un été aussi galère. Plusieurs pistes se dégagent : le groupement d’employeurs qui permettrait d’avoir des CDI (plus stables) travaillant suivant les saisons dans telle ou telle entreprise. Autre piste : la prime de productivité. La direction se dit prête à tester une nouvelle forme de prime (5 ctes par colis au dessus du minimum de la zone). Les élus Cgt au CE sont fermement opposés à cette prime car on a déjà connu les primes de prod. dans le passé et on les a fait supprimé. Les gars se battaient pour avoir les plus gros bordereaux, les dispacheurs se feront insultés, etc… Et on ne parle pas des conséquences sur la santé des gars qui vont se bousiller en quelques mois pour quelques euros de plus.

D’autre part, les bases qui ont une prime de productivité voient le déclenchement de la dite prime bien en dessous de nos quotas (1 036 colis de minimum à Gaillon, la base la plus performante de France).

Plusieurs études ont été faites en CHS il y a quelques années sur le sujet et il est évident qu’on ne peut pas fixer un quota puisque les conditions ne sont jamais identiques : les zones sont différentes, les bordereaux ne sont pas identiques, les appareils vont à des vitesses différentes,….  Ce n’est pas comme du travail d’usine où les paramètres sont les mêmes pour tous. En plus, il y a des différences physiques (hommes femmes, petits grands, jeunes âgés, novices expérimentés, etc.…).

Il ne peut en outre, pas y avoir de primes mises en place sans accord négocié avec les organisations syndicales.

Ce qu’on demande, c’est une vraie grille de salaire progressive donnant des perspectives aux jeunes qui rentrent. S’ils savent combien ils gagneront de plus dans 5 ans, 10 ans, etc… Ils seront motivés et ils resteront.

D’autre part, il n’y a pas que les prépas qui ont besoin de gagner plus. Si on donne une prime aux prépas, qu’auront les autres salariés ?

Pour nous, le problème, c’est la productivité demandée qui est beaucoup trop élevée. Imposer 1400 colis au bout d’un mois, est totalement contre productif. On l’a toujours dit, la base serait largement gagnante à ne demander que 1000 colis/jour aux CDD et intérimaires. La direction reconnaît que si l’absentéisme global est très élevé (plus de 10 %), il serait de 24 % au niveau du poste de préparateur. Il n’est pas besoin d’être énarque pour comprendre que c’est le poste de travail qui pose problème et non les salariés. A moins qu’une épidémie de grippe se soit abattue sur les seuls préparateurs cet été…

Nous ne sommes peut-être pas au bout de nos (mauvaises) surprises car plusieurs CDI annoncent qu’ils recherchent activement un autre emploi ne supportant plus la pression actuelle…

 

 

INTERESSEMENT

 

Les mauvaises conditions de la saison auront forcément des répercussions sur les critères de l’intéressement.

A fin juillet, en cumul :

Le coût colis est meilleur que celui de juillet 09 (6,301) mais toujours loin de l’objectif (6,131).

La performance terrain est meilleure que celle de juillet 09 (49,94) mais toujours loin de l’objectif (51,42).

Le coefficient de remplissage est moins bon que celui de juillet 09 (39,49) et toujours en dessous de l’objectif (39,77).

Le taux de service exploitation est atteint (99,09 pour un objectif à 98,9).

Le taux de fiabilité préparation n’est pas atteint (99,6 pour 99,7).

Le taux de gravité AT/MP est atteint (3,73 pour un objectif à 3,73).

Le taux de démarque n’est pas atteint (99,46 pour un objectif à 59,08)

Et nous n’avons pas encore les résultats à fin août ni les résultats nationaux…

 

 

DELESTAGE

 

            Le délestage des PDV du sud Isère est maintenant effectif.  Cela ne facilite pas la situation de la base qui connaît toujours des soucis pour livrer en temps et en heure et nécessite toujours des prêts de personnel d’Albon et Narbonne. Heureusement la fin de la saison approche…

Gageons que cette fois ci le délestage sera bel et bien définitif car des rumeurs circulent sur l’affirmation contraire.

 

CERTIFICATION DE SERVICE

 

           

Taux de service ok en cumul (mais non atteint en juillet),

Taux de non servis sec, ok en cumul (mais dépassé en juillet)

Taux de non servis frais, ok

Taux de fiabilité préparation, non atteint (99,4 en juillet)

Taux de reste à quai, ok en cumul (mais non atteint en juillet), 

Taux de BNC n’est pas atteint, ni en juillet, ni en cumulé.

Taux de BNC clôturés, ok

 

Difficile d’imaginer une amélioration à fin août.

Malgré ces difficultés, la direction maintient la date de certification prévue (octobre).

 

 

NEGOS NATIONALES

 

             La renégociation de l’accord handilog a repris cette semaine. Les demandes des orgas vont essentiellement sur une meilleure information et formation sur les bases des possibilités de cet accord (y compris des membres du CHS qui se sont souvent trouvé en cellule santé sans savoir ce que c’était). Que l’accord s’impose aux bases et non facultatif. Que soit résolu le problème qui fait que les bases qui sont déjà dans l’objectif ne font plus d’efforts. Qu’il y ait un budget spécifique. Que l’accord soit agréé. Qu’il y ait un vrai programme d’amélioration des conditions de travail pour que l’entreprise fabrique moins d’handicapés…

La semaine prochaine, finalisation de la négo ATT.

Le 14 septembre, démarrage de la renégociation de l’accord GPEC.

 

 

ACTIVITES du CE

 

Les cartes privilèges ont été distribuées et un courrier d’accompagnement vous sera remis avec les fiches de paie.

La direction remettra les listes des salariés et des enfants pour les colis et les jouets de Noël.

 

Prochaine réunion : le jeudi 20 septembre 2010

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Actualités Bases ITM LAI
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT