Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 22:01

 

Le groupe français de distribution a dévoilé aujourd'hui le projet de céder 11 Carrefour Market à Intermarché, selon nos informations. Près de 300 salariés sont concernés par cette cession.

Georges Plassat fait le ménage dans le réseau Carrefour en France. Le PDG du groupe de distribution a décidé de céder 11 supermarchés en France. Ce sera au groupe Intermarché, selon des sources syndicales. Près de la moitié de ses magasins sont situés dans l'Ouest, dont à Rennes et Concarneau. Les autres points de vente sont notamment situés dans le département du Nord, dont un à Brebières (Pas-de-Calais) et Wardrecques (Pas-de-Calais) près de Saint-Omer. En tout, près de 300 salariés sont concernés par ce changement d'enseigne. Tous devraient être repris par Intermarché, nouvel exploitant, conformément à la législation en vigueur en France. Le changement d'enseigne devrait intervenir en mars 2013. Interrogée par La Tribune, la direction de Carrefour n'a pas souhaité commenter cette information. "D'après Alexandre Falck (directeur exécutif de Carrefour Market, ndlr), l'opération sera basée sur un échange avec Intermarché, aucune contrepartie financière n'étant prévue à ce jour", a révélé à l'AFP Franck Dutertre, délégué CFDT à l'issue d'un comité central d'entreprise (CCE).

 

Une goutte d'eau

Ce projet est dévoilé quelques semaines après l'annonce d'un plan de suppresion d'emplois de 500 à 600 postes administratifs en France, via un plan de départs volontaires. D'où l'inquiétude des représentants du personnel Carrefour réunis ce mardi 11 septembre au sein d'un Comité central d'entreprise. "Car, contrairement à ce que nous imaginions, il ne s'agit pas de la cession de magasins doublons hérités de la reprise du groupe Guyenne & Gascogne [objet d'une OPA au printemps 2012]. Mais il s'agit bel et bien de se séparer de magasins", note un élu CFDT. Cette restructuration n'est cependant qu'un toilettage, nuance le PDG d'une enseigne concurrente. "Une dizaine de magasins ne pèse pas lourd au sein du réseau de supermarchés de Carrefour. Ce n'est qu'une goutte d'eau", observe ce dernier. Le groupe de distribution exploite près de 1.000 supermarchés en France. "La cession de 10 magasins ne va guère impacter la part de marché de Carrefour en France", note le patron d'une enseigne concurrente.  

 

Les supermarchés ne sont plus les bons élèves

La cession de ces magasins est cependant un symbole fort. La France est la priorité de son PDG, Georges Plassat, nommé début 2012 pour redresser le groupe. L'ancien patron de Vivarte a non seulement la mission de redresser les 220 hypermarchés de l'enseigne (en recul de 4,8% au premier semestre 2012) mais aussi, désormais, celle de réveiller les supermarchés Carrefour Market. Jusqu'à récemment, ces magasins de plus petite taille faisaient figure de bons élèves. Mais, au premier semestre 2012, leur activité a reculé de 0,1% au premier semestre 2012. Et, depuis, Georges Plassat s'est lancé dans une vaste "chasse au gaspillage". "Carrefour se sépare probablement de magasins déficitaires", avance un concurrent.

 

Intermarché à l'offensive

Il n'empêche. Chez Intermarché, mettre la main sur les magasins de son concurrent tombe à pic. Le groupement des Mousquetaires, sa structure de tête, est en pleine phase de reconquête du marché français. En 2011, son exercice s'était conclu sur une progression de 3,1% de chiffre d'affaires à périmètre constant, le hissant à 26,7 milliards d'euros. L'année 2012 est aussi un bon millésime. Intermarché n'a cessé de gagner des parts de marché, mois après mois. Elle a atteint près de 13% avant l'été. Et ce grâce à une rénovation de ses magasins et une refonte de l'offre. L'objectif des 15% de parts de marché prévus en 2015 exigera, cependant, d'ouvrir encore de nouveaux magasins. Le tout à la barbe de Leclerc. Le leader du marché de la distribution alimentaire lui avait précisément chipé des magasins il y a quelques années.

 

Un magasin tous les 17 km

Carrefour et Intermarché ont déjà fait affaire ensemble. Fin 2011, le groupement a repris la participation de Carrefour au sein de Altis, son partenaire dans le Sud-Ouest de la France. Intermarché avait alors mis la main sur six hypermarchés, dix supermarchés et quatre magasins hard discount. Cette fois, encore, les 11 Carrefour Market devraient parfaire sa couverture du territoire français. Le groupement des Mousquetaires (1.773 Intermarché et 350 Netto) revendique exploiter "le parc le plus important de la distribution française", avec un point de vente tous les les 17 kilomètres.

 

 

 

La TRIBUNE- le 11/09/2012

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Actualités Intermarché
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT