Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 22:04
 

 

Image article

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le  Conseil communautaire Saône Vallée a débattu pendant plus d’une heure de l’extension éventuelle de la base logistique Intermarché de Reyrieux qui souhaite doubler sa superficie dans un avenir très proche. Le maire Charles Berthaud a rappelé : « Le projet d’Intermarché est de doubler la surface de sa base de Reyrieux, d’où la demande d’acquisition de toute la réserve de la zone classée en 2AUx. Ce qui assurerait un meilleur remplissage des poids lourds, la création de 300 emplois nouveaux, tandis qu’une hausse relative du trafic routier est à prévoir, les nuisances portant autant sur la montée des Balmes que sur les communes riveraines. Débat pas encore tranché, la fermeture du site actuel (250 emplois) en cas de refus constituant une donnée à prendre en compte. Depuis plus d’un an, la base Intermarché a saisi Reyrieux et la Communauté de communes d’un projet d’extension de l’actuel site afin d’optimiser son fonctionnement et conforter son assise locale, ce qui porterait le nombre d’employés de 260 à 560. S’agissant d’une compétence communautaire, le bureau de la CCSV avait accueilli ce projet plutôt favorablement il y a plusieurs mois, même si depuis, certaines communes comme Trévoux, Toussieux ou Saint-Jean-de-Thurigneux, Sainte-Euphémie, Massieux et Reyrieux ont émis un avis défavorable, notamment en raison des nuisances sonores et esthétiques et de l’augmentation du trafic routier sur le secteur. Par ailleurs, on note que sur les 260 employés actuels de la base Intermarché, seuls 11 % résident sur le territoire de la CCSV et dans le projet actuel de regroupement des bases, les élus s’interrogent quant aux 300 emplois annoncés : création ou transfert ?  »

Incidence sur le trafic routier

Sur 6 000 à 6 500 véhicules empruntant chaque jour la RD 6, on compte plus de 1 000 poids lourds, dont 80 % desservent la zone industrielle de Reyrieux. Certains s’interrogent également sur la prise en charge financière des travaux de déviation du chemin de Toussieux et la sécurisation de l’accès à la RD 6 (rond-point, tourne à gauche), même si en principe, ce serait à l’entreprise de la supporter. La réserve foncière destinée à l’extension de la zone industrielle de Reyrieux, serait utilisée au détriment de la terre agricole, avec le risque que l’actuelle base devienne une friche industrielle.

Malheureusement, les projets d’amélioration routière restent au point mort : déviation ou prolongement de la RD 28, aménagement d’une voie le long de la ligne TGV, n’avancent pas. L’actuelle base dessert 184 magasins, le groupe ITM met en œuvre une véritable stratégie visant à la réduction de moitié du nombre de ses bases et favorisant le remplissage optimal des camions, à l’aller comme au retour. S’agissant pour l’entreprise d’un projet à échéance 2012/2013, il convenait de répondre assez rapidement. Sur la hausse du trafic routier, il est avancé que l’échangeur sur l’A 432 permettra de délester l’A 46 d’une bonne partie du trafic local.

Emplois

Outre les emplois induits par la présence de la base Intermarché dans le secteur (restaurant, commerces) ce serait 300 emplois directs qui pourraient être créés, rappelant qu’il s’agit d’une entreprise déjà implantée à Reyrieux depuis 20 ans.

Homérique débat, décision nette

Plus d’une heure de débat fut nécessaire à l’expression de chacun des conseillers, pesant le pour et le contre, avant le vote. Par 10 voix contre, 9 voix pour et 8 abstentions, le conseil municipal de

Reyrieux avait émis un avis négatif au projet d’extension de la base Intermarché. Le Conseil communautaire exprime 5 voix pour, 6 abstentions et par 17 contre un avis défavorable. La cause est entendue : la Communauté vient d’une certaine façon de se tirer une balle dans le pied : les conseillers, la tête entre la hache et le billot ont choisi la hache. Selon la formulation de saint Rémi, ils ont brûlé ce qu’ils ont adoré. Une décision lourde de conséquences en terme d’emplois ce qui faisait dire à certains : « les problèmes de logistique ne sont pas maîtrisables ni contournables, dans dix ans nous saurons si nous avons été dans le vrai ou dans le faux. » 

Michel Stival,correspondant, et Chantal Lajus

La position d’Intermarché

« Le Groupement des Mousquetaires se déclare surpris et déçu de l’avis défavorable du Conseil des communes sur l’extension de sa base de Reyrieux. A la majorité des voix, les élus ont donné un avis souverain et défavorable au projet d’extension de notre base logistique et par conséquent à la création de 300 emplois à terme sur le secteur. Cette décision met la direction de la logistique en une situation complexe pour réaliser l’adossement de ses flux Netto et Marchandise générale sur Reyrieux. La direction tient à réaffirmer qu’elle étudie désormais toute solution foncière et immobilière possible afin de pouvoir répondre à ses besoins d’accroissement. Elle communiquera à ses salariés dans les prochains mois les solutions possibles. »

 

Voix de l'ain - le 20/04/2010

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Actualités Bases ITM LAI
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT