Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 15:01

La cession de la filiale industrielle porcine Gad-Cecab, endettée, du groupe morbihannais Gad (Theix) a pris du plomb dans l'aile. Ce dernier va continuer à exploiter les deux abattoirs (Josselin et Lampaul-Guimiliau) dans l'attente de jours meilleurs. Comme nous l'avions annoncé dans notre édition du 7octobre, les offres des groupes Bigard (Quimperlé, 29) et Cooperl (Lamballe, 22) n'ont pas été retenues.

 

De son côté, la SVA (Vitré, 35) s'était intéressée au dossier, mais n'avait pas déposé d'offre. Pourquoi les offres n'ont-elles pas été prises en compte? Selon des proches du dossier, elles n'étaient pas à la hauteur des exigences de la Cecab. «Celle de la Cooperl n'était que partielle alors que la Cecab souhaite une cession globale de sa filiale, indique la même source. Celle de Bigard, la plus intéressante, était globale». Mais visiblement pas satisfaisante.

 

Qu'en est-il aujourd'hui? La Cecab n'a pas reçu de nouvelles offres. «Nous n'avons pas changé de position, nous restons intéressés, mais la filiale porcine d'abattage de la Cecab n'est plus à vendre semble-t-il», indique Emmanuel Commault. Il fait sans doute allusion à la fin de la procédure de conciliation du tribunal de Commerce, visant à faciliter l'opération de cession.

Une nouvelle logique

«Nous sommes partis dans une nouvelle logique et dans la durée», explique-t-on dans l'entourage de la Cecab. En clair, le groupe morbihannais a repris en propre l'exploitation de sa filiale porcine d'abattage, sans renoncer à trouver un repreneur dans les temps à venir. «De toute façon, une éventuelle cession n'est pas envisageable en 2011», affirme la même personne. Bigard et Cooperl se remettront-ils un jour sur les rangs ? On parle aussi de groupes porcins étrangers d'Europe du Nord qui auraient un oeil sur les deux abattoirs bretons. La Cecab ne cache pas sa préférence pour un opérateur régional pour garder le centre de décision en Bretagne.

  • Yves Drévillon

LE TELEGRAMME - Le 26/10/2011

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Unités de Production
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT