Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 20:11

 

ITM LOGISTIQUE

ALIMENTAIRE INTERNATIONAL        

 

REUNION DU CCE SUR LE 

PLAN DE SAUVEGARDE DE L’EMPLOI

Du 18 et 19 OCTOBRE 2012

 

 

 

 

 

La  CGT VOUS INFORME                                                                                      

 

 

 Tréville, le 22 octobre 2012

 

Le CCE était réuni pour la 2ème réunion sur le Plan de Transformation Logistique et ses conséquences sociales.

Après que le CCE ait demandé à la direction de recommencer sa procédure du fait que la deuxième version du PSE laisse apparaître plus d’impacts, elle a proposé un nouveau calendrier comprenant une négociation, le 25 octobre  sur les mesures d’accompagnements des salariés impactés avec les organisations syndicales.

La CGT compte sur de vraies négociations avec de réelles mesures : nous ne voulons pas un PSE comme le précédent où un an après, seulement 14 % des salariés ont un vrai emploi.

 

Devant le manque d’informations économiques envoyées aux experts, la réunion du CCE se poursuivra le 30 octobre. De ce fait, le calendrier des réunions CE et CHS CT locaux est repoussé après la fin de la deuxième réunion du CCE. Le  15 novembre, le CCE sera réuni pour étudier le rapport d’expertise sur les nouvelles technologies : préparation vocale et mécanisation de la préparation frais.

 

Les experts n’ont pu présenter que des notes d’étape sur leur travail.  Ils estiment  que la mixité des bases et la reconstruction à neuf ne sont pas des nécessités impérieuses. Ils se demandent si la vente des anciennes  bases ne serait pas une des conditions du financement du plan de transformation pour mieux maîtriser le niveau d’endettement des Mousquetaires ce qui remettraient en cause les promesses de revitalisation des bases transférées.

Pour eux, la mécanisation ne répond en aucun cas au problème de saturation des bases mais la seule raison de son développement est économique par la suppression de la moitié des effectifs préparation. 

Ils s’interrogent également sur l’effet miroir avec les bases prestées : pourquoi plus de 15 % de sous traitance pour comparer les résultats ? Pourquoi 3 bases centrales sur 4 en externe ?

En attendant la réalisation des bases centrales, comment les bases vont-elles pourvoir intégrer les nouvelles références qui doivent arriver dans les mois et années à venir ? Les demis lisses ne seront pas supprimées, les conditions de travail vont continuer à se dégrader sur les bases existantes…

La direction prévoit soit disant l’avenir de la logistique à 20 ans mais elle ne tient pas compte du transport alternatif (fer, fleuve,…) pour réduire la facture transport. Pour elle, le fer n’est plus d’actualité, la SNCF réduisant son transport de fret.

Sécafi note aussi  des incohérences sur les impacts et les catégories professionnelles.  Par exemple, il y aura demain, plus de postes CDI  préparation à Béziers qu’il y en a ce jour, à Narbonne et Pézenas réunis. Donc il faudra embaucher et non licencier comme inscrit dans le document de la direction. Une nouvelle fois, les élus ont dénoncé que les précaires remplacent des CDI sur de nombreuses bases.

La direction a enfin accepté de retirer le fameux paragraphe du PSE qui laissait planer un doute sur l’intégration de nouvelles bases à partir de 2013, dans le PSE négocié cette année.

 

Pour Sécafi, il serait économiquement possible de maintenir une activité à Lectoure. Même en rasant la base actuelle et en reconstruisant, Intermarché pourrait y faire la base centrale sud ouest et sauver environ 150 emplois. Mais pour cela, il faut une réelle volonté des Mousquetaires ! Pour la CGT, tous les sites doivent être revitalisés avec le maintien des salariés d’ITM LAI.

 

La CGT a demandé un RV au ministère du redressement productif afin qu’il passe de la parole aux actes. Pour la CGT : la solution c’est l’emploi. Aucun salarié, que ce soit de Narbonne, Lectoure, Pézenas, Saint Paul Les Dax, Grand Fougeray, Gaillon ….ne doivent être laissés au bord de la route sans avoir un nouvel emploi ou un projet concrétisé

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans PSE ITM LAI
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT