Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 21:20

 

Pourquoi, la CGT ne signera pas l’accord  relatif à l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein de la société ITM Lai 2012 - 2013 - 2014 ?

 

La CGT ne peut pas signer un accord où elle ne pourra pas vérifier ce que la direction fait au niveau des rémunérations. La direction n'a communiqué aucun chiffre sur les rémunérations des salariés et sa méthode de comparaison.
Il est donc impossible pour un syndicat responsable de signer un blanc seing à la direction sans avoir le moindre chiffre. Ce serait carrément de l'irresponsabilité de notre part.

 

D’autre part, la CGT ne peut pas accepter que la direction compare des rémunérations à l’ancienneté, à l’expérience pour tous les salariés ou aux diplômes pour les agents de maîtrise alors qu’elle n’a jamais reconnu cela jusqu’a ce jour. Qu’elle mette en place une grille de salaire à l’ancienneté comme le demande la Cgt depuis des années et nous pourrons peut-être revoir notre position.

De plus la CGT ne peut pas se satisfaire d’une comparaison des rémunérations entre hommes/femmes (et inversement que nous n’avons obtenu qu’à la dernière négociation), il faut que cela se fasse aussi entre homme/homme et femme/femme. Il est plutôt cocasse de constater que la direction n’a trouvé que 10 cas d’inégalité salariale dans une entreprise de 8 000 salariés. C’est une honte !...

 

Ensuite comment un syndicat responsable peut-il signer un accord où les rémunérations seront comparées sur des qualifications et une grille  qui n’a jamais été  négocié par les organisations syndicales?

 

Notre principale demande de la négociation était à travail de valeur égale, salaire égal quel que soit le sexe pour l’ensemble des établissements.

Pour les emplois ou services où il n’y a qu’un seul salarié ou que des hommes ou que des femmes, le principe d'égalité de rémunération doit s'appliquer sur le niveau.

Nous demandions déjà une régularisation au niveau de chaque établissement et que l’accord prévoit qu’ensuite, à 3 ans par exemple, que cela se fasse au niveau de l’entreprise. Le refus de la direction prouve qu’elle ne souhaite pas du tout l’égalité… sauf  à aligner tout le monde au minimum.

 

La délégation Cgt a obtenu des avancées pour les femmes salariées enceintes, en congé de maternité, ou pour les congés parentaux, les parents ayant des enfants malades ou une heure d’absence pour la rentrée scolaire,… C’est bien, mais cela n’est pas suffisant par rapport au principal enjeu : l’égalité des rémunérations qui est le plus important dans un tel accord.

 

Par contre sur la formation, la direction refuse toujours les demandes de la CGT tels que le temps de déplacement considéré comme temps de travail effectif, allocation de frais de garde…. Idem sur le recrutement, la direction refuse de mettre dans l’accord que les postes disponibles soient affichés sur les établissements : Pourquoi ?

 

INTERMARCHE  a les moyens de régulariser toutes les différences de salaires si elle le veut ?

C’est pour toutes ces raisons que la CGT ne signera pas cet accord   

Tréville le 19 février 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Actualités Bases ITM LAI
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT