Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 20:27

Les Mousquetaires d’Intermarché ont trouvé un adversaire à leur mesure. La chambre d’agriculture d’Ile-de-France se mobilise contre l’extension de la plate-forme logistique de Mauchamps. La nouvelle version du projet prévoit d’« amputer » 55 ha de champs. « Il est intolérable que les terres agricoles soient considérées comme des réserves de foncier pour des projets démesurés », clame-t-on à la chambre.

Enjeu de cette passe d’armes : 800 à 1000 emplois.

« Il y a eu des modifications importantes dans le dossier », plaide Thierry Mandon, responsable de l’Agence pour l’économie en Essonne et favorable au projet. La base logistique ne s’étendrait plus vers Torfou et Chamarande, mais plutôt vers Boissy-sous-Saint-Yon. « Nous avons réussi à limiter l’étendue du projet », se réjouit Christine Dubois, la maire UMP de Mauchamps.
Des aménagements qui ne convainquent pas à la chambre d’agriculture. « Nous interprétons cela comme un point d’accroche pour l’arrivée d’autres entreprises autour d’Intermarché, assure Fabienne Deveze, chargée de l’Essonne au service foncier de la chambre. De plus, ce n’est qu’un site de logistique, un secteur fortement automatisé qui ne requiert pas beaucoup de main-d’œuvre. »

Des négociations en fin d’année

Ce sont pourtant ces emplois qu’attend avec impatience Thierry Mandon. « Cela correspond au type de postes peu qualifiés dont le Sud-Essonne manque cruellement », déclare-t-il. Des négociations entre Intermarché et agriculteurs devraient être entamées fin 2010. Car, pour l’instant, le projet ne respecte pas le schéma directeur d’Ile-de-France.
Et pour tempérer l’ardeur des agriculteurs, Thierry Mandon annonce que des échanges de terrains pourront être mis en place. « Intermarché possède 10 ha inutilisés à côté de sa base logistique. Ils pourraient revenir aux agriculteurs », confirme Christine Dubois.

 

Le Parisien

Julien Heyligen | 22.07.2010

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Actualités Intermarché
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT