Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 22:55

La cgt

ITM LOGISTIQUE

ALIMENTAIRE INTERNATIONAL

 

INFORMATION SUR LA 1ère REUNION DU CCE SUR LE  PLAN DE SAUVEGARDE DE L’EMPLOI

DU 27 JANVIER 2011

 

 

 

 

               

 

 

La direction annonce le plan social uniquement sur les 3 projets Paie, Comptabilité et Appros dans le seul but de maintenir le coût colis de la logistique afin de gagner des parts de marché et dégager de  la marge supplémentaire aux adhérents !

 

La direction ne peut pas accuser les membres du CCE de l’avoir empêchée de présenter les mesures d’accompagnement, alors qu’il a fallu une résolution des membres pour obtenir les effectifs par établissement en début d’après midi : document demandé depuis plusieurs réunions de CCE.  

Il manque encore de nombreux éléments pour une information complète que la direction doit communiquer, jeudi 3 février lors de la poursuite de la réunion du CCE  comme par exemple :

§          Les  bons effectifs impactés car ceux communiqués ne correspondent pas aux effectifs actuels sur les établissements !

§          Le bilan et l’impact social du schéma directeur 1 avec le nombre de salariés non reclassés à ce jour par statut, qualification ….

§          Le  tableau des effectifs de l’entreprise après PSE.

§          Comment le nombre  de suppressions de poste a été paramétré : il y a deux mois, la direction prévoyait deux Appros en frais maintenant 3 pour finir à 1 Appro dans quelques années !

§          Pour le personnel de la comptabilité, nous n’avons aucune information sur les modalités de transfert possible à la comptabilité ITM Alimentaire : quel maintient des accessoires de salaires, intéressement, PFA, pause, quelle convention… ?

§          Quelles seront  les économies faites grâce au  PSE : coût colis avant et après PSE ?...

 

La direction est seule, responsable du retard. Tous ces éléments devaient légalement être remis aux membres du  CCE, 8 jours avant la première réunion pour les analyser. On en est vraiment très loin.

Pour les élus, avant de parler des licenciements et des mesures, il convient d’examiner très précisément les motifs économiques des projets. Ce seront peut-être au final beaucoup moins que les 250 suppressions de postes prévues par la direction. Chacun doit pouvoir faire son travail, le CCE, son expert, les organisations syndicales, etc… 

 

La direction a annoncé dans la lettre n° 11 que 2011 verra des projets renforcer l’efficacité des unités performantes …Comme la loi le prévoit, elle doit présenter « ses projets cachés » dans le document d’information du Plan de Sauvegarde de l’Emploi avec notamment les conséquences sociales. En effet, tous les élus savent que la direction ne budgète plus des salariés alors qu’ils sont encore présents et les directions locales ont ordre de les reclasser ou de les faire partir par la « petite porte » ! Le Plan Social doit concerner tous les salariés dont le poste est supprimé.

 

Les organisations syndicales ont demandé à la direction de s’engager loyalement et de bonne foi dans les procédures du Plan de Sauvegarde de l’Emploi dans le respect des salariés et de leurs institutions représentatives et donc, de ne pas engager la restructuration avant la bonne fin des procédures d’information / consultation.

 

 

En effet, les membres du CCE ont dénoncé :

§        l’embauche à l’extérieur de l’entreprise d’un responsable Appro, d’un responsable Qualité Sécurité et Environnement, d’un approvisionneur … alors que le projet de restructuration des Appros, de la paie et de la comptabilité était déjà annoncé au CCE.

§        qu’un poste à pourvoir en comptabilité dans une unité de production proche d’une base n’a pas été proposé en annonce Smoby au personnel d’ITM Lai.

§        Que les postes d’agents administratifs aux contenants soient proposés à des salariés non inclus dans les projets du PSE.

§        qu’il est demandé à des personnes de démissionner pour travailler dans une autre société du groupe…

 

Tous ces postes à pourvoir auraient du être proposés en interne au personnel impacté avec ou sans formation. Nous rappelons l’obligation de formation qu’à la direction afin de reclasser le personnel impacté dans l’entreprise avant tout licenciement économique

                                                        

Les membres du CCE ont demandé que toutes les embauches sur tous les établissements soient bloquées durant la procédure du PSE afin que le personnel impacté puisse en bénéficier prioritairement. La direction ne nous a donné aucune garantie !

 

La direction souhaite mettre en place rapidement sur chaque base un espace conseil par un cabinet extérieur mais les conseillers n’auront aucune information à donner au personnel sur les conditions de départ et ne pourront pas dire qui est concerné ou pas par le projet !

 

En effet, les organisations syndicales ont jusqu’à mi mars pour négocier les meilleures conditions de reclassement pour tout le personnel impacté et les élus du CCE seront informés et consultés fin mars sur le PSE définitif, donc ce n’est qu’après cette période qu’il sera officiel ce qui veut dire que  les salariés ne seront informés que courant avril de leur devenir : reclassement en interne, externe, des suppressions et créations de postes …

La direction indique qu’elle ne pourra diffuser les offres de reclassements qu’à l’issue du 3 février, nous rappelons que les annonces Smoby le permettent et qu’à ce jour cela n’est pas fait correctement.

 

Les suppressions d’emplois ne sont pas justifiées économiquement. Le groupe Intermarché  fait du bénéfice en progression de deux chiffres depuis plusieurs années avec un taux d’endettement en baisse….

Nous attendons l’analyse économique qui sera faite par l’expert du CCE et qui devra nous proposer des alternatives aux projets de la direction.

 

 

Pour la CGT, il ne devrait pas y avoir de licenciement tant que chaque salarié impacté par les projets  n’aura pas retrouvé un emploi dans l’entreprise ou ailleurs avec des conditions similaires ou meilleures.

Tréville, le 31 janvier 2011

 

 

Salarié(e)s de la logistique INTERMARCHE, des hommes,

des femmes ... en voie d'extinction.

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Actualités Bases ITM LAI
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT