Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

/ / /

Comité d’Etablissement  Base de Loriol

 

Le p’tit mot du secrétaire

Réunion du 26 octobre 2009

 

BUDGET  2010

 

            Le CE a reçu de la direction le fameux budget 2010 tant attendu. Comme prévu il est très… ambitieux. La bonne nouvelle concerne la reprise des volumes du sud Isère. Bonne nouvelle si toutefois nous parvenons à les traiter à la différence de 2007.

            A la première lecture, nous constatons que pour 2.5 millions de colis supplémentaires, nous ne disposerons que de 5 emplois supplémentaires. Et comme le budget prévoit 14 préparateurs de plus, la soustraction est facile : il y a 9 salariés de la structure (nettoyage, technique, administratif, chefs d’équipe, etc…qui doivent quitter la base d’une façon ou d’une autre. Ceci expliquant les ruptures conventionnelles négociées depuis quelques semaines.

Il a été convenu que le CE envoie ses (nombreuses) questions à la direction en amont de la prochaine réunion du CE programmée le 23 novembre prochain.

  

EFFECTIFS

             

Du jamais vu depuis… (on ne sait plus) : 19 embauches de CDI en septembre. En fait, pour pallier aux volumes supplémentaires prévus pour janvier, la direction embauche les futurs préparateurs nécessaires en CDI directement avec une période d’essai de 2 mois (nouvelle loi de 2008). Malheureusement dès le premier mois, 5 d’entre eux nous ont déjà quittés. Il va quand même falloir qu’il en reste au moins assez pour passer les répartes.

  

CONTROLE URSSAF

 

Le contrôle URSSAF qui a concerné l’ensemble des bases coûtera au total plus de 2 millions d’€. Rien n’aurait été reproché directement à la base de Loriol (hormis les abattements Fillion, comme les autres). Néanmoins le redressement concernant les cadeaux des directions aux salariés va également nous impacter. Dès cette année, le colis devrait être amputé du montant des charges salariales (24%) plutôt que de donner 24 % de plus… Et l’an prochain, il pourrait ne plus y avoir de colis direction du tout. Nous avons proposé à la direction de compenser cette perte par une augmentation de la subvention du CE. A suivre…

             

INTERESSEMENT

 

On s’éloigne de plus en plus de l’objectif au niveau de l’absentéisme. L’objectif sur les AT ne pourra pas être atteint. Ne resteront donc que le coût colis et le taux de service (sauf accident). Au national on est à 1,59% aux dernières nouvelles. Où sont les 8,75 % promis il y a trois ans ? Alors qu’on a très bien bossé cette année, pas de grèves, rien. Et pas plus d’intéressement pour autant. La pilule est dure à avaler.

Gageons que l’ensemble des négociateurs l’an prochain sauront dire non à cet instrument qui n’a d’autre but que de supprimer des emplois par centaines.                   … /…

ABSENTEISME

 

            La direction a présenté aux membres du CE un plan (qu’elle refuse de donner) visant à réduire l’absentéisme. Les principales mesures seront des entretiens à la reprise du travail pour connaitre les raisons de l’arrêt, des appels téléphoniques pendant l’arrêt pour « prendre des nouvelles » et surtout un renforcement des contrôles médicaux à domicile.

Pour nous il faut agir sur les causes de l’absentéisme. Si les gens sont absents, c’est soit qu’ils sont réellement atteints d’une pathologie incompatible avec le travail, soit qu’ils ne sont pas bien dans leur tête, pas heureux dans leur travail. Il ne faut pas oublier qu’on perd beaucoup d’argent en arrêt, donc ce n’est jamais de gaité de cœur. Le plan de la direction risque d’aggraver la sensation de stress.

 Le sujet du stress et mal être au travail était d’ailleurs à l’ordre du jour de la commission conditions de travail du CCE et la direction (nationale) semble d’accord pour dire qu’il y a un problème de stress du au management de plus en plus dur. En cause : les différents projets anxiogènes (carte logistique toujours inconnue, séparation des logistiques, unités performantes et budgets de plus en plus serrés, etc…).

  

MUTUELLE

 

            Désormais, tous les salariés licenciés (hors faute lourde) pourront demander à bénéficier du maintien de la mutuelle dans les mêmes conditions que pendant leur contrat durant une durée équivalente à leur dernier contrat (limité à 9 mois). De même à l’issue de cette période des tarifs préférentiels sont proposés aux salariés qui souhaitent conserver la mutuelle mais cette fois ci entièrement à leur charge.

            N’oubliez pas de demander au service RH avant votre départ.

 

 SEPARATION DES LOGISTIQUES

 

            Début de l’information consultation du CE sur la séparation des logistiques qui interviendra le 1er janvier prochain. La direction a remis un impressionnant dossier (150 pages à chaque élu du CE. Ce dossier concerne exclusivement les impacts nationaux mais rien sur les conséquences pour les salariés de Loriol, les accords locaux et les IRP locales. Le CE a remis une liste de questions auxquelles la direction répondra par écrit avant la prochaine réunion prévue le 23 novembre. Les principales demandes concernent l’assurance du maintien de tous nos (faibles) acquis ainsi que des précisions sur les objectifs que nous fixeront le métier alimentaire qui va devenir notre nouveau patron. On sait que ce projet a de grandes influences et crée de vastes remous dans le groupement. Pour preuve, la démission du PCA alimentaire une semaine après l’avis du CCE… A suivre de très près, donc.

  

NOËL

 

            L’arbre de Noël se déroulera comme chaque année à la salle des fêtes de Loriol le samedi 12 décembre à partir de 16 h 30. Vous y êtes tous conviés… Avec ou sans enfants.

Le(s) colis de Noël seront distribués le mercredi 23 décembre. Ayants droits au colis CE : tous les salariés (CDI ou CDD) ayant travaillé au moins 6 mois en 2009.

 

Prochaines réunions : les 13 et 23 novembre 2009

Partager cette page

Repost 0
Published by

Histoire de la CGT