Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

/ / /

 

FLASH INFO CGT

 

 

ATTENTION !!! quand la direction donne 50 de la main gauche, elle reprend 100

de la main droite

 

Une fois de plus la direction s’octroie tous les pouvoirs et l’interprète les accords signés avec les syndicats

FO et CFE-CGC.

Suite à la présentation de la direction sur l’accord ATT, nous sommes confortés dans l’idée que le PSE

a été mis en place uniquement dans le but de faire préssion sur les syndicats lors de la négociation ATT.

 

                                         Quel en était le but

 

Suppression de postes CDI CDD                                     Provoquer la destruction du climat social

Obliger les OS à signer un accord ATT                             Augmenter la marge bénéficiaire de

Diviser pour mieux régner                                                  nos chers adhérents

Obligation pour les salariés d’effectuer                               Travailler sans répliquer

des heures au bon vouloir de la direction                             Restriction de l’organisation de la vie privée 

Manager sans tenir compte de la valeur humaine                 des salariés

Instaurer le retour de l’esclavage                                         Orientation vers un nouveau mode économique

Evincer les CE de ses prérogativesen matière de suivi          Négociations = diminution des droits des salariés

des horaires effectués                                                          Augmentation des cadences de travail

                                                                                           Laisser court à la « modulation ; démodulation »

                                                                                           Et pourquoi pas, pendant qu’ont y est le retour

                                                                                          au 48 heures, la suppression des

                                                                                           congés payés etc….

 

Malgré la mise en garde du syndicat CGT sur la signature d’un tel accord, les syndicats FO et CFE-CGC

ont crus à la loyauté de la direction. Une fois de plus ils s’aperçoivent, trop tard hélas qu’ils se sont fait

berner et que par la même occasion leur naïveté a engendré des conditions de travail déplorables

pour les salariés de l’exploitation (rappellons que certains négociateurs ne sont pas concernés par l’ATT) .

 

Malgré les éléments apportés par la direction lors de la dernière réunion du CCE sur l’interprétaion

d’un accord mal encadré (ATT = modulation ; démodulation), le syndicat FO ne semble toujours pas

décidé à dénoncer cet accord qui de faît deviendrait caduque au bout de 15 mois et obligerait la

direction à négocier un nouvel accord ou bien à appliquer la CCN.  

 

Pour ce qui concerne l’établissement d’Anais le syndicat CGT a obtenu lors du dernier CE

de janvier l’assurance de la part de la direction locale que le délai de prévenance de 7 jours

pour toutes modifications du volume horaire de la semaine serait respecté (mais ou est donc passé

ce respect, la direction aurait elle la mémoire courte). Sur la demande de la CGT elle a rajouté

la phrase suivante dans la décision unilatérale : 

 

Il est rappelé que le délai de prévenance pour modifier le calendrier indicatif sera

de 7 jours calendaires conformément à l’article 2.5 de l’accord national.

Une fois celui-ci devenu définitif, la direction s’engage à respecter le volume horaire

 programmé de la semaine.

 

 

 

 

 

Cette phrase doit garantir aux salariés de l’établissement le respect du volume horaire

des semaines planifiées sur l’année. En dehors des heures supplémentaires sur la

base du volontariat et (hormis pour les semaines hautes où il y a une supplémentaire obligatoire

et les autres basées sur le volontariat ), cette décision émane de la sortie de crise signé par tous

en décembre dernier.

 

Lorsque la direction nationale a découvert l’impact de cette phrase leur réaction a été la suivante :

 

Effectivement cette phrase n’a rien à faire dans la décision unilatérale, nous allons donc

la faire retirer.

 

Voila comment procède une direction qui veut disposer des salariés à son bon vouloir sans que ni eux,

ni le CE ne puissent avoir la possibilité de contester cet esclavagisme moderne.

Seulement pour la retirer il va falloir un petit peu de temps. C’est pourquoi nous demandons aux salariés,

que jusqu’à une éventuelle modification de la décision unilatérale, ils doivent respecter les semaines

planifiées ainsi que leurs volumes horaires.

 

Il appartient à chacun d’entre nous de faire valoir ses droits

à de « bonnes conditions de vie au travail et hors du travail ». la lutte a toujours payé et payera toujours. Vous pouvez compter

sur le syndicat CGT pour vous accompagner dans la défense

de vos revendications . n’hésitez pas à interpeller les élus qui

sont à vos cotés.

  

  

 

                                                           Tréville le 2 mars 2012

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Histoire de la CGT