Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

/ / /

Onno et Saint-Armel : des usines qui investissent - Pontivy

samedi 04 juillet 2009 - ouest france
Des élus du pays, ainsi que la sous-préfète, Corinne Chauvin, au centre, ont visité l'usine du Moulin d'Armel à Cléguérec, vendredi matin.</P>

 

Les Moulins de Saint-Armel à Cléguérec et l'usine Onno au Sourn s'agrandissent pour produire plus. Onno a investi près de 5 millions d'euros, comme un pied de nez à la grisaille économique.

 


C'est ici que sont fabriquées galettes des rois et viennoiseries pour tous les Intermarchés de France. À Cléguérec, Les moulins de Saint-Armel ne connaissent pas la crise. Au premier trimestre 2010 commenceront les travaux d'une extension de 800 m 2 . L'usine Onno à Pontivy, spécialiste de la charcuterie et salaison, vient, elle, de boucler un agrandissement de 2 100 m 2 .


Ces deux enseignes appartiennent au groupement des Mousquetaires. C'est pourquoi André Trébouta, directeur d'Intermarché et de Netto à Pontivy, et Jean-Pierre Le Roch, président de Pontivy-communauté, organisaient, hier matin, une visite des deux sites, en présence de la sous-préfète, Corinne Chauvin. L'objectif : informer les élus du pays.


Améliorer la productivité


«
Il est important de montrer que sur le bassin pontivyen, il y a des investissements en cours, a expliqué Jean-Pierre Le Roch en préambule, la crise est profonde mais il y a des gens qui croient en notre réseau agroalimentaire ! ».


À Cléguérec, l'usine est saturée. L'extension doit lui permettre d'augmenter ses capacités de production avec, notamment, l'ouverture d'une nouvelle ligne de viennoiserie. L'agrandissement sera aussi l'occasion d'automatiser certaines activités comme le refroidissement des pâtes.


Une bonne nouvelle pour Marc Ropers, le maire de Cléguérec. « Les Moulins sont le premier employeur de la commune avec cent trente salariés. Même si la taxe professionnelle revient aujourd'hui à la communauté de communes, nous en profitons aussi. »


Un plan d'embauche encore timide


L'usine Onno, basée sur le site de Tréhonin à Pontivy, est aussi une « marque propre », c'est-à-dire exclusive, du groupement des Mousquetaires. Depuis 2007, l'entreprise a investi quelque cinq millions d'euros pour améliorer ses performances. La hausse de son activité d'emballage lui a ainsi permis d'accroître sa production de 10 % en trois ans.


« Pour permettre son extension, nous avons vendu à Onno un terrain de trois hectares qui appartenait à Pontivy-communauté. N'oublions pas que derrière l'investissement il y a du travail pour l'entreprise et des créations d'emplois »
, relève Jean-Pierre Le Roch.


Mais si le conditionnement a créé de nouveaux postes, l'automatisation de la production en a supprimé d'autres.

L'effectif reste donc constant avec plus de deux cents salariés sur le site de Tréhonin.


À Cléguérec, l'extension doit d'abord permettre d'améliorer la productivité. Dans un second temps, les Moulins espèrent bien développer leur activité commerciale. Si les résultats s'avèrent positifs, de nouvelles embauches pourraient avoir lieu d'ici deux à trois ans.

 


Bérénice BARTHÉLEMY.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Histoire de la CGT