Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Base Intermarché à Lectoure : 1,5 million pour doper l'emploi

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 18 Juin 2013, 20:41pm

Catégories : #Base LECTOURE

La revitalisation du bassin d’emploi de Lectoure se précise au travers d’une convention.

L'objectif de la convention qui va être signée est de créer 263 emplois dans le secteur de Lectoure.
L'objectif de la convention qui va être signée est de créer 263 emplois dans le secteur de Lectoure. (Photo archives Michel Amat)

Le préfet du Gers a présidé la deuxième réunion du comité de pilotage de la convention de revitalisation du bassin d’emploi de Lectoure lundi après-midi.

 

La convention nationale doit être signée dans les tout prochains jours à Paris entre l’État et l’entreprise Intermarché. Elle prévoit une enveloppe d’environ 1,5 million d’euros proposée par l’entreprise, dont le calcul est basé sur un objectif de création de 263 emplois et sur un taux compris entre 2 et 4 fois la valeur mensuelle du Smic par emploi (Lectoure devrait bénéficier du taux maximal de 4 fois).

 

Lundi, le comité de pilotage a défini un périmètre prioritaire d’actions (Lectoure, Fleurance, Miradoux, Condom, Saint-Clar) qui pourra être étendu au fil des mois.

Aujourd’hui, 75 % des salariés de la base Intermarché habitent à moins de 20 kilomètres du site de la base logistique, d’où la nécessité de recréer de l’emploi local.

Le comité de pilotage a examiné les exemples d’actions prévues dans une convention (ingénierie d’implantation de projets, financement de travaux d’aménagement, appui à la création d’entreprises, financement de formations, montages de dispositifs territoriaux, etc.) selon deux axes : la reconversion du site de Lectoure et l’appui au développement d’entreprises sur le périmètre prioritaire.

36 mois

Ces engagements seront formalisés par une convention locale qui sera signée par les partenaires à l’automne prochain, au mois d’octobre.

Une fois signée, la convention sera mise en œuvre pendant 36 mois, et fera l’objet d’un suivi permanent par les services de l’État et les partenaires qui s’y engagent, afin de vérifier étape par étape le déroulement des actions et l’atteinte des objectifs de créations d’emplois.

 

Sud Ouest - le 18/06/2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents