Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Déclaration de la CGT sur les orientations de formation 2012

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 10 Juillet 2011, 20:16pm

Catégories : #Actualités Bases ITM LAI

DECLARATION DE LA CGT SUR LES ORIENTATIONS DE FORMATION 2012

 

La direction demande un avis sur les orientations de la formation 2012  : comment les membres CGT pourraient donner un avis sur celles-ci quand l’objectif de la direction est de consolider la transformation des établissements en unités performantes et que le CCE n’a jamais eu d’information consultation des unités performantes et que nous n’avons pas la stratégie à 3 ans : nous voulons connaître les objectifs, la cible, les métiers qui vont disparaître et les nouveaux métiers tant annoncés en 2006, 2007….et que nous n’avons toujours rien vu venir !

 

Le bilan social a fait apparaître un net recul des efforts de formation auprès des femmes, et nous ne voyons pas la mise en place de dispositions spécifiques de formation professionnelle pour les emplois administratifs fortement féminisés et fortement impactés par des réductions d’emplois : que compte faire la direction pour ces personnes ? Continuer à les licencier sans formation comme elle le fait avec le PSE en cours ?

 

Nous demandons à la direction une explication sur les thématiques de formations liées aux conditions de travail : est ce la remise en place du Haka ou de geste et postures ?

 

Nous tenons à intervenir sur le DIF (Droit Individuel à la Formation)  

La Direction nationale  ne peut pas écrire dans son livret formation sur le DIF que  «  Le Droit Individuel à la Formation donne au salarié la possibilité de se constituer un capital d’heures lui permettant de demander une formation adaptée à ses besoins. C’est un droit acquis, que la mise en oeuvre du DIF relève de l’initiative du salarié, en accord avec son employeur. Le choix de l’action de formation envisagée est arrêté par accord écrit du salarié et de l’employeur »

 

Et valider le refus de DIF à des salariés en estimant légitime le refus  de la direction  locale car la demande par exemple de deux DIFS étaient des CACES "engins de chantier Travaux Publics" et non logistique donc inutiles dans l'entrepôt et que les salariés n’étaient pas impactés par un projet car sont des caristes et de surcroît leur demande n'apparaît pas justifiée au regard d'un éventuel projet professionnel.

 

Plusieurs questions à cet exemple de refus  dont les membres  CGT au CCE attendent des réponses écrites :

 

  1. Depuis quand les formations DIF doivent être des formations concernant la Logistique ?

La CCN définit des objectifs et des  priorités mais elle souligne bien la nécessité pour chaque salarié d'être en mesure, tout au long de sa vie professionnelle, de développer, de compléter ou de renouveler ses connaissances, ses compétences, sa qualification.

 

  1. Les salariés d’ITM LAI auraient-ils l’interdiction de faire des formations  DIF autre que celle relative à de la logistique ?

 

  1. Pourquoi un cariste d’une base logistique ne pourrait pas avoir un projet professionnel de devenir grutier ?

 

  1. A-t-il l’obligation d’annoncer son projet à Long terme à la direction pour faire son DIF ?

 

  1. Depuis quand, seules les personnes impactées par un projet de l’entreprise ont le droit d’avoir un autre projet professionnel qu’INTERMARCHE ?

 

  1. Ces personnes formées pourraient devenir volontaires à des départs et laisser par effet domino leur place à des personnes impactées ?

 

  1. Nous demandons à ce que le CCE ait la somme versée pour les DIF depuis leur création et la somme dépensée par des salariés ITM LAI par établissement ? Le nombre d’heures DIF acquises et non utilisées à ce jour ?

 

Seul le salarié peut décider de prendre ce droit, pour suivre des actions de promotion, d’acquisition et de perfectionnement des connaissances, l’acquisition d’un  diplôme.

 

Sur les formations qualifiantes avec la mise en œuvre d’un CQPI (Certificat de Qualification  Professionnelle Inter-Industrie) d’agent logistique, nous vous rappelons notre demande de négociation avec les Organisations Syndicales afin d’encadrer : Salaire, Niveau, Qualification, etc.…. Nous souhaitons souligner que le CQPI n’est pas un diplôme, il  n’est pas transférable dans toutes les entreprises, il est reconnu que par quelques branches professionnelles seulement.

 

Nous rappelons que la formation a vocation de former l’Homme, le citoyen et le travailleur.

La formation des salariés d’ITM LAI ne doit pas être liée uniquement aux projets de l’entreprise et doit tenir compte de leurs souhaits. En effet,  la loi de 2004 relative à la formation professionnelle vise à permettre à chaque salarié, indépendamment de son statut, d’acquérir et d’actualiser des connaissances et des compétences favorisant son évolution professionnelle, ainsi que de progresser d’au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

Nous constatons une fois de plus que les orientations de la direction générale sont axées vers l’encadrement et qu’il ne reste que des miettes pour les salariés…

La direction refusant même les DIFS !! Où va-t-on ?

                                                                                        Tréville, le 6 juillet 2011

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents