Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


DECLARATION DES MEMBRES CGT SUR LE BILAN SOCIAL 2010

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 10 Juillet 2011, 20:52pm

Catégories : #Actualités Bases ITM LAI

DECLARATION DES MEMBRES CGT SUR LE BILAN SOCIAL 2010

 

Les membres CGT ont fait plusieurs remarques  qui demandent une réponse de la part de la direction ou une rectification des tableaux sur le bilan social comme par exemple :

Ø       tableau 119 : 3 agréeurs fruits et légumes alors qu’à la connaissance du CCE, il en restait un seul au 31 décembre 2010

 

Ø       tableau 212 : nous remarquons une progression des rémunérations annuelles moyennes entre 2009 et 2010 de 0.63 % pour les employés, de 2.15 % pour les agents de maîtrise et de 0.92 % pour les cadres et le total nous montre 0.38 % d’augmentation ce qui nous paraît illogique donc nous demandons une explication.

 

Ø       tableau 214 : nous demandons que le tableau aille sur les tranches de salaires jusqu’au moins 2000 € pour les employés, pour les agents de maîtrise des tranches comme les employés de 50 € en 50 € et jusqu’à 3000 € au moins, pour les cadres nous demandons les tranches jusqu’à 10000 € : tout cela pour avoir une meilleure vision des rémunérations.

 

Ø       tableau 523 : comme pour le tableau 521 et 522 nous demandons le nombre de DIF refusé

 

Ø       tableau 611 : le tableau des pourcentages est un copie collé de celui de 2009 donc erroné

 

Le bilan social confirme ce que l’expert a présenté en CCE : une perte de 247 emplois CDI à fin 2010 malgré une évolution des volumes préparés, avec une augmentation de la précarisation :

Ø        augmentation du nombre de CDD (+ 122 personnes)

Ø       augmentations des intérimaires (plus 11 % de versements effectués à des entreprises d’intérimaires) sans compter le personnel mis à disposition gratuitement sur les établissements avec les conventions « Pôle emploi » !

 

Une fois de plus, les membres CGT demandent à la direction de revoir sa politique de travailleurs extérieurs qui représentent 1576 salariés en 2010 et de  reclasser le personnel inaptes au lieu de les licencier (85 licenciements pour inaptitude en 2010)  dans la mesure du possible dans les postes d’entretien extérieur ou de gardiennage ou de ménage…

De plus, nous notons un manque de 25 % de personnes handicapées sur les établissements pour être conforme à la loi.

 

Les membres CGT ne peuvent pas se contenter d’une confirmation de faible taux de promotion de la part de la direction. Seulement 37 personnes ont eu une promotion en un an dans une entreprise de 8000 salariés !

 Nous demandons un changement radical de la  politique sociale de l’entreprise. En plein plan de sauvegarde de l’emploi, nous dénonçons l’embauche de personnel en externe comme par exemple une RRH sur l’établissement de Gaillon sans annonce SMOBY (sauf preuve contraire présentée par la direction) et sans proposition de promotion à tous les  collaborateurs RH ou aux autres salariés de la logistique impactés par le PSE.

 

Sur la formation professionnelle, nous dénonçons le recul de la formation qui est passée de 2,2% de la masse salariale en 2005, avant la signature de l’accord GPEC, à 2,11% en 2010. Depuis plusieurs années, nous déplorons le manque de formation pour les employés, le bilan social nous prouve une fois de plus que les cadres ont eu en 2010, trois fois plus de formations que les employés.

En 2010, il apparaît un net recul des efforts de formation auprès des femmes, par exemple, les femmes représentent 32 % des agents maîtrise et seulement 24 % des agents de maîtrise ont été formés alors que c’est ce personnel qui est fortement impactés par les réductions d’emploi.

 

Les membres CGT ne peuvent pas faire qu’un constat de la dégradation des conditions de travail et de la politique sociale de l’entreprise et demandent que la direction présente rapidement au CCE :

Ø       sa stratégie à long terme,

Ø       sa politique sociale pour les années à venir

Ø       ses plans d’actions pour réduire l’absentéisme et la pénibilité sur les établissements d’ITM LAI en effet l’expert du CCE a démontré que la réduction des coûts de l’absentéisme pourrait permettre le  financement des actions de prévention et d’amélioration ou de réduction de productivité. Nous avons pris note d’un premier effort avec la mise en place d’un budget de 100 000 € euros pour 2012 par établissement même si on sait que c’est insuffisant car l’expert a valorisé à 500 000 € le besoin urgent sur certains établissements

Ø       Nous demandons aussi la revalorisation salariale immédiate de tous les salaires afin de rendre nos emplois attractifs et de préserver l’emploi CDI par rapport aux précaires CDD, intérim   

 

Pour toutes ces raisons, les élus CGT donneront un avis défavorable  sur le bilan social 2010 et demandent à avoir une version définitive du bilan social avec les modifications

 

Tréville le 6 juillet 2011

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents