Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Fronde contre l'ouverture des supermarchés le dimanche matin

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 17 Mai 2010, 19:33pm

Catégories : #Grande distribution

Il souffle depuis quelques jours sur la ville de Pézenas un vent de contestation, provoqué par l'ouverture de la grande surface Intermarché, tous les dimanches matins, depuis le mois d'avril dernier. Le collectif de "Pézenas la Plurielle" étant en première ligne de cette fronde... Afin de mieux situer le contexte, il faut revenir à août 2009, date à laquelle les communes classées en "Communes touristiques au sens du Code du travail", offrent la possibilité aux grandes surfaces d'ouvrir tous les dimanches jusqu'à 13 h, sans entrave ni contrepartie automatique sur les salaires. Ainsi, Pézenas étant reconnue ville touristique, Stéphane Mouton, directeur de la dite grande surface, a ouvert les portes de son magasin, les dimanches matins, comme la loi l'y autorise. Pour Pézenas la plurielle,
« cette loi met en danger le commerce du centre-ville et des villages environnants tout en faisant reculer les acquis sociaux. Elle détruit la qualité de vie des salariés » .
Après avoir effectué une distribution de tracts aux alentours de la grande surface et recueilli les réactions des passants et clients de la structure, "Pézenas La Plurielle" a organisé une réunion où les commerçants de la cité (librairies, papeteries, boucheries, boulangeries, épiceries ...) étaient invités. Seulement deux d'entre eux concernés par l'ouverture du dimanche se sont déplacés, « les autres ayant peut-être des intérêts financiers dans le nouveau site que propose Intermarché... », selon Pézenas la Plurielle. Lors de cette réunion, la campagne de publicité de Stéphane Mouton autour de l'embauche d'étudiants le dimanche, était montrée du doigt : « Sous prétexte de permettre à des étudiants de payer leurs études, on organise une véritable régression sociale. Ces jeunes devraient se consacrer plutôt à leurs études. L'égalité des droits devrait permettre à tous d'étudier sans avoir besoin de travailler. Nous pensons que le travail du dimanche doit rester une exception et ne doit toucher que ceux qui ont une obligation de service (médecins, infirmières...). » Autre problème soutenu par Pézenas la Plurielle : les nuisances liées à cette ouverture dominicale. « On ne doit pas négliger l'impact écologique et les nuisances environnementales (camions d'approvisionnement, véhicules des clients et des salariés... C'est pour toutes ces raisons, que nous demandons au maire de Pézenas, le classement de la ville en Commune touristique au sens du code du travail. » Et, s'appuyant sur l'exemple des villes de Carcassonne et de Saint-Paul-lès-Dax, qui ont refusé l'ouverture de leurs grandes surfaces, « la ville garderait ainsi les avantages qui y sont liés, mais les grandes surfaces ne pourraient plus ouvrir. » Pour continuer leur action et obtenir un soutien de la population, une pétition a été rédigée et circule en ce moment même en centre ville. A suivre ... Michelle RIVIÈRE
LEMIDI.LIBRE.COM - le 16/05/2010
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents