Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Information CGT CCE ITMLAI du 20 et 21 septembre 2012 sur le PSE

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 24 Septembre 2012, 16:11pm

Catégories : #Actualités Bases ITM LAI

 

La cgt                       

ITM LOGISTIQUE

ALIMENTAIRE INTERNATIONAL 

 

 

INFORMATION SUR LA 1ère REUNION DU CCE SUR LE  PLAN DE SAUVEGARDE DE L’EMPLOI

DU 20 ET 21 SEPTEMBRE 2012

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La direction a convoqué le CCE, pour l’informer et le consulter sur son Plan de Transformation Logistique (PTL) sur 3 ans et sur le projet de licenciement en découlant avec les mesures d’accompagnement du projet du PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi). Le PTL  a pour objet de moderniser la logistique et de  fournir les volumes avec les références souhaitées aux Mousquetaires. La direction vante sa restructuration avec ses investissements pour la sauvegarde d’ITM-LAI pour 20 ans !  Mais qui peut dire ce qu’Intermarché sera dans 20 ans ?

 

Les restructurations envisagées dans les 3 ans à venir sont :

                      la création de 4 bases centrales (produits à rotation lente) dont une seule à Grand Fougeray ne sera pas prestée. Le site dans le sud est n’est pas encore communiqué par la direction à ce jour, Miramas serait provisoire ?

                      la création de trois bases mixtes (produits secs et frais) à Béziers, à Castets et une vers Argentré ce qui va engendrer la fermeture des bases de Narbonne, Pézenas, Saint Paul les Dax, Argentré et Grand Fougeray.

                      La création de deux sites mixtes : un à Heudebouville (Louviers/Gaillon fermant également) et un presté à Montbartier vers Bressols ce qui engendre la fermeture de la base frais à Lectoure.

                      La mise en place de nouveaux process comme la prépa vocale sur toutes les bases. Dès 2013, pour les bases secs y compris celles appelées à être transférées et la mécanisation de la préparation frais sur les nouvelles bases.

 

Les impacts sur l’emploi sont très importants pour les salariés de la logistique INTERMARCHE :

                La centralisation des gammes va déjà supprimer environ 200 emplois (prépas, caristes…)  et coûter 9 millions d’euros. La direction a été contrainte de reprendre la consultation du CCE, elle donnera la ventilation des impacts par métier et par établissement  jeudi prochain. Pour la CGT, les impacts devront être inclus dans le Plan de Transformation Logistique.

                261 salariés travaillant sur Lectoure vont voir leur base fermée et transférée sur Montbartier, base  prestée à 77 Kms.

                304 salariés de Narbonne dont 215 CDI verront leur base fermée et transférée à 38 Kms.  Une cinquantaine de  personnes ne pourront pas être transférées du fait de la mécanisation. Les autres salariés devront faire le choix du transfert sur Béziers ou sur un autre établissement en application des critères d’ordre ou être licenciées pour motif économique.

                Sur les 240 salariés travaillant sur la base frais du Grand Fougeray, seulement 173  pourront être repris sur la base centrale prévue sur la même commune, leur activité étant transférée à Argentré à 70 Kms.

                La mécanisation ne permet pas le transfert de tout le personnel sur les nouveaux sites comme par exemple pour une trentaine de salariés de St Paul à Castets.

                la fusion de 2 sites amène une harmonisation des fonctions et supprime 11 salariés par base mixte. Il n’y aura que 4 administratifs au SPDV, un seul administratif contenant, une assistante technique, un responsable informatique, qualité, technique, contenant, stock.

                La préparation vocale va supprimer un inventoriste mais aussi tous les administratifs préparation (dispatch…) et la direction prévoit 3 % de préparateurs en moins du fait de l’amélioration de la productivité….

 

La direction a ensuite présenté le projet de licenciement économique.  4 mois avant le transfert d’un établissement, la direction prévoit de déterminer pour toutes les catégories professionnelles (préparateur, cariste…) concernées par le PSE le calcul du nombre de points de tous les salariés d’ITM LAI. Par exemple un salarié de Lectoure pourrait s’il le désire et en fonction de son nombre de points, prendre un poste d’un  salarié de même catégorie sur une autre base ayant moins de points que lui. Donc, tous les salariés de toutes les bases sont concernés par la PSE. Les points sont calculés selon les charges de famille, la situation familiale, l’ancienneté, l’âge, l’handicap et la direction voudrait rajouter des points selon les qualités professionnelles, l’assiduité et les dossiers disciplinaires…Tout reste à négocier !

La direction prévoit la mise en place de départs volontaires uniquement pour  tous les salariés de Lectoure, et limité à l’effectif cible par catégorie professionnelle pour les salariés de Narbonne, Saint Paul et Grand Fougeray. Seuls ces salariés pourront selon la direction bénéficier d’un licenciement économique. Elle n’envisage pas de départ avec effet domino : par exemple les salariés de Castets ne pourront pas se porter volontaire à la place d’un salarié de St Paul les Dax !

Elle prévoit des mesures pour les personnes impactées prévoyant une mobilité : stage découverte,  prise en charge partielle des frais de déplacement, prise en charge du déménagement, prime de transfert…

Avant leur licenciement, les salariés pourront faire des formations prises en charge par ITM LAI.

Pour les personnes licenciées, la direction prévoit un congé de reclassement, des aides à la création d’entreprise, une prime de retour rapide à l’emploi, des prises en charge de formations….

 

En plus de l’indemnité légale de licenciement, la direction envisage une indemnité supra légale de 1 mois de salaire pour les salariés ayant une ancienneté de 1 à 4 ans, 2 mois de 5 à 9 ans…. avec un maximum de 8 mois pour les personnes ayant plus de 25 ans ! Avec quelques rajouts pour les plus de 50 ans.

Pour les salariés ayant moins de 9 ans d’ancienneté,  l’indemnité de licenciement légale et supra légale permettra tout juste de couvrir la période de carence (jusqu’à 82 jours) avant d’être indemnisé par Pôle Emploi !

Pour info, un an après le 1er PSE (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) seulement 14 % des salariés ont un emploi en CDI ou ont créé une entreprise et 2 % ont un CDD de plus de 6 mois !

 

Pour les salariés transférés qui ne pourront pas bénéficier des mesures du PSE du fait que la direction considère qu’ils sont dans le même bassin d’emploi (exemple Gaillon, St Paul les Dax, Pézenas…), la direction prévoit la prise en charge des déplacements domicile lieu de travail mais limité à un nombre de Kms supplémentaires et à une période. En 2013, la direction prévoit des négociations sur les accords nationaux et locaux suite à ces modifications.

 

Un cabinet de reclassement pour les salariés concernés par le PTL et de revitalisation des sites transférés sera mis en place.

 Pour la CGT,  la direction doit retrouver un repreneur pour tous les salariés le désirant, avant le départ des volumes sur un autre établissement. Le CCE  et les CE doivent  être acteurs de la revitalisation des sites.

Toutes ces mesures seront à négocier entre les membres du CCE et la direction, dès ce jeudi lors de la reprise de la première réunion suspendue.

 

Les membres CGT au CCE ne sont pas satisfaits des mesures proposées par la direction et

espèrent pouvoir les améliorer avec par ex la prise en charge de préretraite…

Rapprochez vous de vos élus CGT, pour vos demandes. Vous êtes tous concernés par le PSE !

 

Pour la CGT, la solution c’est l’emploi,  aucun salarié ne doit être licencié

sans avoir un nouvel emploi ou un projet concrétisé.

 

Sur la partie économique, la direction devra répondre aux nombreuses questions des membres du CCE et aux  alternatives déjà proposées et à venir notamment avec les expertises.

           la direction devra expliquer pourquoi elle a séparé les produits secs et le frais et que 20 ans après, elle les remet tous ensemble ? Vu que la logistique est une arme pour les Mousquetaires, pourquoi construisent-ils des murs et mettent des prestataires pour exploiter à l’intérieur comme à Montbartier ? Où le groupement trouve cet argent pour investir alors qu’il refuse tous les ans d’augmenter décemment les salariés ?

 

Pourquoi la direction ne communique pas les coûts des prestataires ? Seraient-ils trop élevés ? 

 De 8 % de volumes prestés en 2011, Intermarché compte passer entre 15 et 20 % de volumes externalisés : 5 % de volumes prestés  représentent 40 millions de colis soit deux bases actuelles et environ 450 salariés !

          

 Pourquoi la base de Lectoure ne pourrait pas devenir une base centrale ?

           La diminution des frais de transport pourrait se faire sans changement des bases  avec par exemple des semis à double étage et des enlèvements pourraient se faire par les chauffeurs maisons chez les fournisseurs au lieu de revenir à vide, ainsi économiser des semis de l’EIT …

           La direction devra communiquer la liste des  PDV rattachés à chaque base à ce jour et à 3 ans avec le Km/tour, les volumes prévus par base. Elle devra expliquer la réduction des fonctions pour réduire les postes fixes ….Elle devra clarifier l’intégration de nouvelles bases dans son projet d’ici 5 ans….

 

  

Une expertise sur l’introduction de nouvelles technologies (prépa vocale, mécanisation) a été votée à la majorité des élus du CCE. L’expertise devra faire une analyse des indicateurs des bases où la prépa vocale existe déjà et démontrer les impacts sur les métiers mais surtout sur les conditions de travail et la santé des salariés. Sur la mécanisation, tout est à découvrir car cet outil n’existe pas à INTERMARCHE. Les nouvelles technologies doivent être des avancées pour les conditions de travail et non pour le seul profit des Mousquetaires !

Avec la CGT, bien informés, bien défendus…Tous ensemble, la seule solution : se syndiquer !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents