Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Intermarché - projet d'une base près de Dole

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 28 Mai 2012, 22:11pm

Catégories : #Actualités Bases ITM LAI

Intermarché envisage la création d’une nouvelle base logistique près de Dole

L’enseigne et le Grand Dole confirment des discussions en vue de trouver les quelque 20 hectares nécessaires.

SONY DSC  
 

Ce sont 220 emplois qui, il y a trois ans, ont failli quitter Rochefort-sur-Nenon pour Belfort où Intermarché avait le projet de construire une nouvelle base logistique. La mobilisation des salariés, avec le soutien des élus locaux, avait contraint le groupe de distribution à renoncer à cette idée. Reste que la base actuelle construite en 1981, ne répond plus aux besoins de l’enseigne. « On a multiplié le nombre de références dans nos magasins », souligne les patron des Intermarchés de Dole et président d’ITM Alimentaire, Philippe Manzoni. Il invoque également une nécessaire modernisation de l’outil afin de répondre aux normes actuelles de confort de travail, de sécurité et de consommation d’énergie.


La situation du bâtiment existant, d’une superficie de 35 000 mètres carrés, ne permet pas d’envisager son extension. Intermarché est donc à la recherche d’un autre site. Il lui faut au minimum dix-sept hectares. « On cherche à relocaliser au plus près, afin que ça fasse un minimum de mouvements pour les salariés », précise Philippe Manzoni. En lien avec le Grand Dole, Intermarché étudie en particulier l’installation sur des terrains situés le long de la voie de chemin de fer, sur la commune de Brevans. « C’est la piste privilégiée, mais rien n’est encore décidé. On doit aussi rencontrer le monde agricole, afin de voir quelles compensations on peut leur proposer. Il faudra aussi qu’on adapte les documents d’urbanisme », prévient le président de la communauté d’agglomération Claude Chalon.

 

Chiffre d’affaire en hausse de 8%

ITM Alimentaire représente 1800 Intermarché et 350 Netto en France, 200 points de vente au Portugal, 70 en Belgique et 200 en Pologne. Sa branche logistique emploie 10 000 personnes en France, réparties sur 45 bases. Le groupe devrait dans les prochains jours dévoiler des chiffres d’activité en nette progression au cours des mois écoulés. « Depuis le début de l’année, on est à + 8% sur l’ensemble du réseau, ce qui nous donne de bonnes perspectives mais aussi nous oblige à des perspectives un peu différentes en matière de logistique », explique Philippe Manzoni. Intermarché a récemment inauguré une  plateforme de 48 000 mètres carrés à Montbartier (Lot-et-Garonne). « La plupart de nos bases sont de la même génération que celle de Rochefort, ce qui nous amène à établir un plan de rénovation qui sera mis en œuvre dans les années à venir », ajoute-t-il.

 

« Un projet à trois ou cinq ans »

Localement, afin de couper court à la rumeur naissante, le projet de création d’une nouvelle base a été confirmé dans un communiqué adressé ce vendredi au personnel de la base de Rochefort. Philippe Manzoni n’entend par contre pas commenter le chiffre de 200 créations d’emplois qui a été évoqué. « La base actuelle est essentiellement tournée vers l’épicerie. L’activité de la nouvelle base n’est pas écrite chez nous, ni le nombre d’emplois qui y seront créés. Il s’agit d’un projet à quatre ou cinq ans ; on est très amont », insiste-t-il. Il précise encore que la construction d’une nouvelle base à Rochefort-sur-Nenon pour la Bourgogne et la Franche-Comté n’entraînera pas de fermetures de sites dans les régions voisines.


Le groupe Stanley a inauguré en 2011 une plateforme logistique sur cinq hectares situés dans la zone Innovia. Le Grand Dole entend réserver les terrains disponibles pour l’accueil d’unités de production. La friche Ideal Standard sur la zone portuaire a également été écartée. Le gabarit du pont près de la chaufferie urbaine obligerait les poids-lourds à traverser Saint-Ylie, engendrant de fortes nuisances. « Et puis on veut que Ideal Standard, qui a les moyens de faire venir de l’activité, continue à gérer ce site », affirme Claude Chalon.

Philippe Manzoni, patrons des Intermarchés de Dole et président d’ITM Alimentaire, avec Claude Chalon, président du Grand Dole, et Gérard Fumey, vice-président en charge de l’aménagement de l’espace.

Voix du Jura.fr -  le  25 mai 2012 -

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents