Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Narbonne va bien perdre sa base Intermarché

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 2 Février 2010, 20:22pm

Catégories : #Actualités Bases ITM LAI

Économie 


Narbonne va bien perdre sa base Intermarché

DR



 La fermeture du site a été officiellement annoncée par les responsables du comité central d’entreprise. Départ annoncé pour Vendres (Hérault)

C’est par un tract de la CGT glissé sous les essuie-glaces de leurs véhicules que la plupart des employés de la base Intermarché de Narbonne, créée en 1987, ont appris la nouvelle : "La direction a informé le CCE (NDLR : Comité central d’entreprise, réuni le 28 janvier dernier) de l’achat de terrains à Vendres, dans l’Hérault, pour construire une nouvelle base qui remplacera la base de Narbonne quand elle sera fermée. Le déménagement peut être envisagé d’ici 18 à 24 mois (…)".

Pour l’organisation syndicale, "la direction aurait dû privilégier l’achat de terrains disponibles sur Narbonne". Seulement voilà, le prix du mètre carré n’était pas le même, selon nos informations. Du simple au double. Et même plus : moins de 20 € dans l’Hérault ; entre 40 et 50 € dans l’Aude (*). La question, aujourd’hui sans réponse (**), est de savoir s’il s’agit de terrains constructibles dans les deux cas ?

Quoi qu’il en soit, le déménagement de la base de Narbonne à Vendres est aujourd’hui effectivement à l’ordre du jour. Tout cela depuis la visite de techniciens de la Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (Drire) qui auraient constaté certaines anomalies : l’absence de murs coupe-feu dans les entrepôts notamment. Or, la construction de telles cloisons serait techniquement impossible en ces lieux. Ajoutez à cela les nuisances sonores, les va-et-vient incessants des camions dénoncés maintes fois par les riverains et la nécessité, pour Intermarché, de s’agrandir… Les raisons ne manquent pas pour un déménagement, annoncé depuis un certain temps déjà.

Il y a presque un an, la société se portait acquéreur de 33 000 m2 abritant autrefois Express Marée à Lézignan (Midi Libre du 28 mars 2009)… Un entrepôt pourrait y voir le jour. Mais « c’est bien à Vendres que la future base sera érigée », selon les partenaires sociaux. « Ils sont généralement bien au courant », s’est contenté de dire, hier, le directeur Patrick Frédière.

300 emplois concernés

La base Intermarché est sans doute la plus grosse entreprise privée du bassin d’emploi narbonnais. Elle compte environ 290 salariés, auxquels il convient d’ajouter les emplois induits : une cinquantaine de personnes (employés de sociétés de nettoyage, de gardiennage, des chauffeurs tractionnaires…).

La CGT craint que « la direction ne mesure pas le traumatisme pour les salariés qui devront changer de bassin d’emplois ».
Accepteront-ils tous d’effectuer plus de 50 km aller-retour tous les jours ? Combien vont négocier leur départ ?

Gérard CATHALA
(*) Des négociations auraient été engagées récemment, « peut-être un petit peu trop tard », selon certains, entre le propriétaire de terrains de la plateforme Saint-Germain et la municipalité sur le prix du mètre carré. Ces négociations n’ont pas abouti. (**) Nous n’avons pas réussi à joindre le député-maire de Narbonne, Jacques Bascou ; et on a éludé nos questions du côté de la Communauté de communes La Domitienne dont dépend la ville de Vendres.

Midi libre.com - le 1/01/2010
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents