Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Négociation GPEC et Accord de méthode, le coup d'arrêt !

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 18 Février 2011, 21:14pm

Catégories : #Actualités Intermarché

La cgt

Accord GPEC Groupe et Accord de Méthode coup d’arrêt

La CGT vous informe

ITM-Entreprises

 

La négociation sur la Gestion Prévisionelle des Emplois et des Compétences Groupe a débuté début 2008 en même temps que la négociation sur la mise en place de la mutuelle.

Jusqu’à début octobre 2009, la négociation portait sur un accord cadre de « Gestion des Emplois et des Compétences » avec deux axes : un volet offensif et un volet défensif.

- Le volet offensif devait prévoir des mesures en terme de formations et aides financières pour les évolutions de carrières choisies, les modifications des métiers et la mobilité géographique choisie par les salariés…

- Le volet défensif devait anticiper et prévoir de nombreuses mesures pour les métiers et emplois menacés.

 

Mais Oh,  surprise ! En juin 2009, des déclarations tonitruantes de la part du PCA d’ITM Alimentaire font état de la volonté du Groupe d’une très grande restructuration au niveau du siège et de l’amont sans prendre en compte celle déjà engagée en logistique d’environ 1200 salariés. 

      

La CGT et les autres organisations syndicales ont suspendu la négociation et demandé

un entretien au PCA d’ITM Entreprises pour clarifier cette situation.

 

Lors de l’entretien avec le PCA d’ITM Entreprises, les OS ont indiqué que les seules conditions afin que la négociation continue, étaient de négocier en parallèle  un accord de méthode pour encadrer les départs des salariés dans le cadre de licenciements économiques et de la nécessité d’une reconnaissance des syndicats au niveau du Groupe.

La direction a donné une suite favorable à ces demandes et les négociations ont donc repris en octobre 2010.

L’accord cadre GPEC a quasiment été finalisé, après avoir été toiletté de la problématique de la sauvegarde des emplois dans le Groupe.

Un accord de méthode était en phase de négociation pour résoudre ces problèmes, mais la direction d’ITM Entreprises est restée quasiment au niveau du code du travail.

Cet accord prévoyait également la reconnaissance d’un DS Groupe mais sans aucun moyen.

 

Pour la CGT, l’accord de méthode ne contient aucun moyen financier pour accompagner les salariés licenciés suite aux restructurations du Groupe dont le seul but est de donner plus de marge aux adhérents ce qui est inacceptable.

Quant à la reconnaissance des syndicats au niveau du Groupe, c’était du fictif car les Délégués Syndicaux Groupe n’auraient été que des référents sans que l’exercice du droit syndical ne soit autorisé (communication, déplacement ou pouvoir de négociation,……)

 

Pour la CGT, l’accord cadre GPEC et de méthode sont indissociables. Etant vide de toutes mesures supérieures à ce que prévoit le code du travail  et sans véritable  reconnaissance et pouvoir du droit syndical, toutes les organisations syndicales n’ont pas souhaité dans ces conditions poursuivre les négociations.

 

Devant ce fait la direction d’ITM Entreprises fait un constat d’échec des deux négociations car elle n’a pas pouvoir pour aller plus loin et annonce donc la fin de ces négociations

Tréville, le 1er Février 2011

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents