Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

BLOG CGT INTERMARCHE

BLOG CGT INTERMARCHE

Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,


Répression syndicale à Intermarché

Publié par CGT Groupe Intermaché sur 7 Décembre 2010, 17:52pm

Catégories : #Actualités Bases ITM LAI

Répression syndicale à Intermarché

 

Un délégué CGT a été 
mis à pied et licencié 
pour avoir exercé son droit de grève.

 

Hier matin, une centaine de salariés du groupe Intermarché Logistique était rassemblée devant le conseil de prud’hommes de Bourges, dans le Cher. Venus du Jura, de l’Ain ou encore du Nord, tous ont fait le déplacement pour défendre leur collègue Fathi Boussalmi, délégué CGT de la base Intermarché de Levet, licencié le 16 novembre dernier,

 

«non pas pour une faute professionnelle, mais pour avoir exercé son droit de grève », indique Pascal Petit, le délégué CGT du groupe. Et de s’expliquer : « La direction de la société Itmlai (Intermarché base logistique alimentaire international) a licencié Fathi au seul motif que ce dernier avait été l’un des meneurs d’une grève dans son entrepôt pour exiger de meilleures conditions de travail, de meilleurs salaires et pour protester contre le projet de loi sur les retraites.»

 

Pourtant, l’inspection du travail a refusé ce licenciement. Faisant fi de cette décision, la direction a déposé un recours auprès du ministère du Travail, qui a finalement accepté le licenciement.

 

«On ne peut pas laisser un délégué syndical se faire licencier au prétexte qu’il a fait son boulot», s’emporte Pascal Petit.

 

«C’est de la répression antisyndicale. On ne pouvait pas rester sans réagir.» «Cette attitude rétrograde ne favorisera pas le dialogue social au sein de l’entreprise, bien au contraire», estime également Michèle Chay, secrétaire générale de la Fédération CGT du commerce dans un courrier adressé à la direction de la société, faisant allusion au plan social qui se profile dans le groupe. «On ne sera pas dans de bonnes dispositions pour négocier», prévient Pascal Petit.

 

Le conseil de prud’hommes a mis l’affaire en délibéré au 9 mai prochain. De son côté, la CGT a demandé à la direction d’Intermarché Logistique d’arrêter les poursuites prises à l’encontre de Fathi Boussalmi et de le réintégrer dans ses fonctions.

 

L'Humanité - le 3/12/2010

Alexandra Chaignon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents