Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Intermarché BLOG CGT Google+
  •  Intermarché BLOG CGT  Google+
  • : Information CGT du Groupe INTERMARCHE : Comité de Groupe, CCE ITM-LAI,CCE ITM-LEMI, Bases Logistiques, Pôle industriel, STIME,
  • Contact

Adhérer à la CGT en ligne, en cliquant sur le dessin

 

 

                                          

Recherche

Des images et du son !

INFORAMA CGT

17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 09:21
SOCIAL - Après les syndicats de Carrefour, ceux d'Auchan tirent à leur tour la sonnette d'alarme au sujet des réductions d'effectifs proposées par la direction... Le climat social se tend chez Auchan. Les syndicats ont rendu jeudi dernier un avis défavorable au plan 2012-2014 de transformation de l’entreprise présenté fin mars par la direction. Redéploiement massif des effectifs Selon ce plan triennal de gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences (GPEC), le groupe prévoit un total de 1.600 suppressions de postes sur 117 sites et la création par ailleurs de 3.200 postes dans 50 nouveaux «drives» et six nouveaux magasins. Le tout sans plan social, notamment grâce à un turn-over naturel estimé à 4.600 postes. Un calcul fermement contesté par les organisations syndicales. «Auchan a été très fort dans sa communication en disant que l'entreprise ne supprimait pas de postes mais en créait grâce à des ouvertures prochaines de magasins, mais nous restons très inquiets pour l'emploi et avons comptabilisé plus de 1.700 postes touchés par le plan», expliquait mardi à l'AFP Pascal Saeyvoet, délégué syndical FO. Selon les calculs des représentants du personnel, les suppressions de postes concerneraient 750 postes dans la vente, 300 dans l’administration, 200 dans les relations clients et 500 sans les services d’appui (standard, SAV, livraisons, logistique, entretien et maintenance informatique). «12.000» postes menacés dans le secteur, selon FO L’objectif du groupe est clair: «dégager des gains de compétitivité» dans un contexte de guerre des prix féroce et de croissance atone sur la marché français de la grande distribution. En ligne de mire, notamment les rayons non alimentaires du groupe (électroménager, électronique, textile, loisirs) qui ont vu leurs ventes reculer de 6% sur les quatre derniers mois. Des problématiques qui ne sont pas sans rappeler celles de son principal rival et concurrent, Carrefour, lui aussi secoué par des rumeurs récurrentes de suppressions de postes. Chez le leader français de la grande distribution, les syndicats évoquent la disparition de 3.000 à 5.000 emplois. Et leur rencontre le 9 mai dernier avec le futur nouveau PDG, Georges Plassat, ne les a pas vraiment rassurés: «Il n'a pas directement parlé de réduction d'effectifs et a préféré entretenir le flou, mais il va sans dire que les sièges sociaux sont visés et que la réduction de la voilure dans le non alimentaire passera par des suppressions d'emplois», a précisé à l’AFP un représentant de FO. D’autres groupes comme Casino, Intermaché ou Système U pourraient eux aussi être concernés par ce mouvement de restructuration. Dans un communiqué publié à la veille du comité de groupe de Carrefour, le syndicat FO ne cachait pas son pessimisme: il évoquait une réorganisation de tout le secteur de la grande distribution en France qui toucherait près de «12.000 postes». — 20MINUTES.FR - Créé le 16/05/2012 Claire Planchard

Partager cet article

Repost 0
Published by CGT Groupe Intermaché - dans Grande distribution
commenter cet article

commentaires

Histoire de la CGT